Stage national de Montpellier

L’équipe de France féminine de judo retrouvait enfin les tatamis après le confinement lié à la crise sanitaire. 

A Montpellier, les judokates tricolores étaient en plein stage de préparation aux Jeux Olympiques de Tokyo qui ont été reportés en 2021.

Durant ce stage, notre jeune athlète Lili Nguyen a pu se frotter aux meilleures judokates de l’hexagone et notamment les athlètes françaises en course pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2021.

Lili Nguyen, en stage national.

“J’ai effectué un bon stage, mais cela n’a pas été de tout repos. Chaque jour, j’ai pu emmagasiner un maximum d’expérience avec des judokates internationales. Du coup, ce stage a été très bénéfique pour l’année à venir. Au quotidien, nous avons effectué des PPG, beaucoup de techniques et un grand nombre de rendoris.” 

Ce stage a, donc, été une occasion pour notre jeune athlète de s’opposer à l’élite nationale féminine. A 19 ans, notre jeune judokate, issue du dojo de Fabron, peut rêver de médailles nationales pour cette année 2020 / 2021.

Pour bien figurer aux prochains championnats de France, notre jeune athlète compte donc sur les compétitions à venir, elles vont servir à peaufiner sa préparation. Elle devrait reprendre dès le mois de septembre, en fonction de l’évolution de la crise sanitaire.