Les judokas français, dont notre groupe haut niveau s’est préparé jusqu’au 11 juillet au CREPS de Montpellier en vue des Jeux Olympiques prévus à Tokyo au Japon du 23 juillet au 1er aôut. L’occasion de retrouver pour nos athlètes des champions prêts à briller sur les tatamis nippons.

Les sélectionnés pour représenter la France au plus haut niveau mondial cet été sont en train de peaufiner leurs automatismes au CREPS – Centre de Ressources d’Expertise et de Performance Sportive – de Montpellier pour ramener un maximum de médailles, et faire mieux que lors des dernières olympiades, à Rio 2016.


Nos jeunes judokas tapent à la porte des champions.

Ce stage, c’est l’occasion de réunir des jeunes futurs champions avec les grands champions actuels que compte l’équipe de France. On les booste pour qu’ils prennent leurs places. Maxime Gobert et Enzo Gibelli ont des échéances à venir, c’est important pour eux de se mesurer aux plus forts judokas hexagonaux” tempère Stéphane Auduc, responsable du groupe haut niveau.

Je veux vraiment confirmer pour une médaille européenne ou mondiale. Il faut que je reste sur ma lancée jusqu’à la fin” espère Maxime Gobert, championne de France en titre dans la catégorie des moins de 66 kg.

Après le stage en terre héraultaise, notre jeune judoka se rendra au stage équipe de France à Houlgate puis au stage international de St Raphaël pour préparer au mieux la course aux championnats d’Europe juniors.

Un groupe haut niveau expérimenté.

A suivre également, les autres judokas de l’OJNice présent au CREPS de Montpellier comme Enzo Gibelli champion de France juniors 2020 et Vice – Champion du monde par équipes 2021. Sans oublier Hadrien Livolsi dans la catégorie des + 100 kg. Ce dernier a pour objectif de retrouver son niveau de 2018 où il avait remporté le Bronze aux championnats de France 1ère Division et l’Argent aux Jeux Olympiques Universitaires de Naples.