Sacha Flament intègre le staff de l’Olympic Judo Nice. Douze ans après sa première médaille de champion de France, Sacha Flament décide d’apporter son expérience internationale au groupe  compétition de l’OJNice.

On l’appelait affectueusement « chaton » sur les tatamis quand il était judoka au pôle espoirs du lycée du Parc Impérial. « Chaton » a pris des ans, un peu de poids, mais pas trop. Et surtout, il a pris du galon au sein de la Fédération française de judo depuis une bonne douzaine d’années, en intégrant le groupe France en cadets, juniors puis séniors.

En 12 ans, le judoka de l’OJNice a remporté 12 médailles nationales, des médailles en Open Continental et a participé à deux reprises au prestigieux Grand Slam de la ville de Paris regroupant l’élite mondiale du judo.

Open du Pérou, le Bronze pour Sacha Flament

Après son ascension constante et naturelle, le jeune athlète / entraîneur de l’OJNice, titulaire des diplômes d’Etat de judo et de préparation physique, a choisi d’intégrer le staff de l’OJNice afin d’apporter aux jeunes judokas niçois toute son expérience accumulée depuis une douzaine d’années au plus haut niveau.
Le président de l’OJNice, Mohamed Otmane, présent dans les différents quartiers de la ville de Nice depuis de longues années, veille à ce que l’état d’esprit d’un “club famille” soit préservé.
Avec le soutien des entraîneurs attachés au club, comme Mohamed Jammali, Mohamed Zarrouk, Pierre – Antoine Abraini ou encore Louis Léoni, qui défendent les mêmes couleurs depuis des années, ou encore Sacha Flament, international et ex-élève du lycée du Parc Impérial, qui, lui, a récemment décidé de revenir “à domicile” pour apporter toute son expérience à la jeunesse niçoise, le staff niçois se donne pour objectif de porter au plus haut les différentes générations issues à 90 % des quartiers niçois.
Si les résultats de l’OJNice sont au plus haut depuis quelques années, le blason devrait vite être paré d’or au plus haut niveau avec différents judokas comme Loïc Piétri, Amin Harrou, Lili Nguyen, Maxime Gobert, Enzo Gibelli, Luca Otmane, Sacha Flament, Lila Mazzarino et bien d’autres encore. 

12 médailles nationales

Mais l’ambition sportive et le haut niveau ne représentent finalement que l’un des piliers de l’Olympic Judo Nice. ” La priorité de l’OJNice reste son école de judo et les différentes valeurs du judo à transmettre aux enfants.

Dans ce sens, l’arrivée de Sacha est une véritable valeur ajoutée pour le club car il apportera un oeil nouveau et toute son expérience aux jeunes enfants des différents quartiers de la ville de Nice, soutient Mohamed Otmane.”